Lancement du groupe de travail

Afin de pouvoir rénover son logement, un ménage, habitant en maison individuelle ou en copropriété, doit pouvoir disposer des informations nécessaires pour prendre les bonnes décisions : quels travaux réaliser ? à quels coûts ? comment ? dans quel ordre ? avec qui ?… Une fois le logement rénové, comment l’entretenir ? comment le réguler ? l’utiliser ? comment se souvenir de ce qui a été fait ?… Autant de questions très concrètes auxquelles il est nécessaire de répondre.

S’il existe de nombreux outils, obligatoires (diagnostic de performance énergétique, autres diagnostics…) ou facultatifs (audits énergétiques…), ils sont trop souvent peu compréhensibles, inadaptés aux besoins concrets des ménages ou limités dans le temps.

Il est nécessaire d’imaginer une autre façon de produire et de gérer l’information, qui ne se restreint pas au domaine énergétique, afin de la rendre véritablement utile, du point de vue des ménages. Tous les professionnels (bureaux d’étude et maîtrise d’œuvre, entreprises de la rénovation ou de la maintenance, agents immobiliers ou notaires, banquiers…) ont un rôle à jouer à la fois pour produire et pour bénéficier de ces informations. La création d’une “carte vitale du logement”, mobilisant par exemple la maquette numérique, pourrait répondre à ces enjeux, par une mutualisation et un suivi dynamique de ces informations.

L’objectif de ce groupe de travail est d’imaginer, dans un temps court, le contenu de cette “carte vitale du logement” et son mode de fonctionnement afin de répondre aux besoins identifiés, ainsi que les étapes à construire pour la mettre en place concrètement. Afin de dessiner ensemble la « carte vitale du logement » de demain, il faut partir de la réalité de terrain aujourd’hui tenant compte des évolutions nécessaires au-delà des clivages notamment techniques : comment est organisée et circule l’information dans les projets actuels ? quelles sont les initiatives publiques ou privées qui sont proches d’une « carte vitale » ?

Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable, a demandé à Emmanuel Cau, vice-Président du Conseil Régional de Nord-Pas-de-Calais et à André Pouget, Président du bureau d’études Pouget Consultants, de lancer un groupe de travail dédié à cet enjeu.

Le groupe de travail lance un appel à contribution afin de recueillir les idées, mais aussi les bonnes pratiques, les expériences, les savoirs-faires, les idées… que tous les acteurs peuvent connaître. Il se fondra sur les réponses pour rédiger les propositions.

> Télécharger le communiqué de presse du lancement du groupe de travail

> Télécharger la lettre de mission envoyée aux co-pilotes du groupe par Philippe Pelletier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s